Un nouveau témoignage prégnant du Président de la Fédération de pêche du Doubs au sujet du mauvais état de nos rivières : plus que jamais il faut se mobiliser !

Gérard MOUGIN : « Beaucoup d’émotion au bord de nos rivières car des mortalités anormales sont constatées dans nos rivières comtoises à l’agonie. Il y a encore beaucoup à faire mais il faut le faire vite. Je suis véritablement attristé par un tel spectacle et j’attends les chiffrages officiels des observations de l’AFB que j’ai sollicitée ce matin. Les dernières faites par nos soins il y a quelques jours ne semblaient pas encore catastrophiques et les géniteurs étaient encore sur les frayères. Mais apparemment, les choses semblent s’aggraver… Je suis conscient que tout ne sera pas réglé demain mais de grâce prenez le problème à bras le corps et agissez là où il le faut en prenant les problèmes par leur caractère d’urgence. Pourquoi ces phénomènes de mortalités se reproduisent-ils régulièrement ? Des scientifiques devaient nous fournir des explications… La rivière d’Ain est touchée également (témoignage de ce matin) Faudra-t-il fermer la pêche dans toutes nos rivières ? Ou plutôt pourra-t-on encore y pêcher ?

Quel gâchis ! Nos rivières à la réputation internationale ne sont plus que l’ombre d’elles-mêmes … »

Un commentaire pour “Un nouveau témoignage prégnant du Président de la Fédération de pêche du Doubs au sujet du mauvais état de nos rivières : plus que jamais il faut se mobiliser !”

  1. Je suis solidaire de Gérard Mougin. Il faut agir dès maintenant avant d’atteindre un point de non retour. L’eau, c’est un patrimoine !

Laissez un commentaire

Remonter