Logement : Signature d’une Alliance Nationale Bois Construction Rénovation

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable a signé avec l’Association des Régions de France, les acteurs de la filière bois et l’Ademe, une Alliance Nationale Bois Construction Rénovation. Ségolène Royal soutient cette initiative qui contribue aux engagements pris par la France en matière de lutte contre le changement climatique lors de la COP21. La ministre de l’environnement, tutelle de l’Ademe, est également signataire.

 

Qu’est-ce que l’alliance Nationale Bois Construction Rénovation ?

Initiative volontaire et partenariale, l’Alliance s’adresse à l’ensemble des maîtres d’ouvrages publics, privés, et bailleurs sociaux, aux maîtres d’œuvre, à l’Etat et ses opérateurs, aux collectivités territoriales, aux professions et prescripteurs du bâtiment, et aux acteurs de la filière forêt-bois. De nouveaux adhérents pourront rejoindre l’Alliance ultérieurement. En fédérant l’ensemble des acteurs de la filière, l’Alliance permettra une meilleure diffusion des bonnes pratiques de l’utilisation du bois dans la construction.

Après avoir visité une opération de 60 logements sociaux collectifs et individuels pour laquelle le procédé constructif associe structure béton, ossature en bois, fenêtre bois à Chanteloup-en-brie, Emmanuelle Cosse a signé l’Alliance avec les partenaires.

A travers cette démarche, les signataires s’engagent à :

  • diffuser et faire connaître les avantages qui s’attachent à l’usage du matériau bois dans la construction ;
  • inciter les maîtres d’ouvrage à s’engager dans l’acte de construire avec du bois, afin d’augmenter la part de ce matériau renouvelable, notamment dans les constructions publiques ;
  • s’inscrire dans la dynamique du label « Bâtiments à énergie positive et Réduction carbone » (E+C-) qui anticipe la future réglementation environnementale du bâtiment neuf prévue par la loi de transition énergétique pour la croissance verte ;
  • cofinancer une étude prospective sur la demande de matériau bois dans la construction à horizon 2020 – 2030.

 

Le Comité Stratégique de Filière Bois

La filière bois est reconnue comme une « filière d’avenir » et un modèle d’économie circulaire et durable créant, depuis son amont forestier jusqu’à l’aval industriel et celui de construction, à chaque étape de la valorisation du bois éco-matériau, une combinaison de valeur environnementale et de valeur économique satisfaisant également aux attentes sociétales actuelles. Les professionnels de cette filière, l’Etat et l’association des Régions de France sont conjointement engagés à développer ces valeurs dans le cadre d’un programme d’actions commun, prenant la forme d’un contrat stratégique de filière bois signé le 16 décembre 2014.

 

La filière Forêt-Bois

Pilier de la croissance verte française, la filière Forêt-Bois permet de compenser environ 20% des émissions françaises de CO2. Ces compensations sont la conséquence d’une part, de stockage de carbone en forêt et dans les produits bois d’autre part de la substitution de bois aux énergies fossiles et aux matériaux plus énergivores

Dans cette dynamique, la filière bois est porteuse de solutions immédiates et innovantes :

  • le matériau présente un intérêt certain pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre et stocker le carbone
  • la construction bois est une filière sèche : la préparation en amont des éléments usinés garantit des chantiers rapides et donc moins coûteux
  • c’est un matériau léger et qui présente une facilité d’assemblage particulièrement adaptée pour la densification notamment par sur élévation
  • c’est une ressource renouvelable et recyclable dont la France est bien dotée
  • il est unanimement considéré comme un gage de confort et de bien-être par les occupants.

Le logement et l’urbanisme, des leviers pour agir en faveur du climat.

Pour la ministre : « La mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat constitue une priorité majeure de l’action gouvernementale. Or le logement et l’urbanisme, parce qu’ils structurent nos espaces de vie et notre organisation sociale dans le temps long, sont de puissants leviers pour agir en faveur du climat et réduire notre empreinte carbone. Et les réalisations que nous avons visitées aujourd’hui sur le secteur de Marne la Vallée confirme ce constat ! Il est désormais impératif d’entrer résolument et massivement dans une nouvelle ère de la conception et de la construction de nos habitats et de nos villes »

« C’est donc une filière dans laquelle il est fondamental d’investir pour être en mesure à court terme de concilier qualité de construction, rapidité d’exécution et bilan carbone particulièrement avantageux ».

 

Un commentaire pour “Logement : Signature d’une Alliance Nationale Bois Construction Rénovation”

  1. Très bien!

Laissez un commentaire

Remonter