43 maires en soutien à Eric Alauzet

Besançon, le 13 mai 2017.

Les 11 et 18 juin prochains, dans la suite de l’élection présidentielle, nous serons appelés à élire nos représentants parlementaires à l’Assemblée nationale.

Nous, 43 maires de la 2ème circonscription du Doubs et plusieurs adjoints et élus, premiers signataires, nous nous sommes réunis autour d’Éric ALAUZET, député sortant, candidat à un nouveau mandat.

Éric ALAUZET, député de notre circonscription, a démontré au cours de ce mandat, son écoute et son attention auprès de chacun d’entre nous. Chaque dossier pris en main, chaque intervention sollicitée, chaque rencontre a été marquée par le sérieux et l’honnêteté de sa démarche ainsi que son souci constant de l’efficacité. Il a rencontré tous les élus sans distinction politique et sans faire de prosélytisme.

Il est autant présent à l’Assemblée nationale (numéro 1 en 2015 !) et efficace (63ème élus le plus influent à l’Assemblée nationale sur le mandat !) que dans la circonscription qu’il parcourt en long et en large chaque semaine, au contact le plus proche de nos concitoyens.

Il s’est rendu dans chaque commune du territoire à la rencontre des associations, des artisans et des entreprises, des services publics et des institutions, des élu(e)s et des habitant(e)s, avec toujours des échanges directs et sans langue de bois sur les sujets nationaux et les préoccupations locales.

Nous ne sommes pas des partisans de tel ou tel camp politique et il n’y a pas, de façon globale, de bonne ou de mauvaise politique nationale en direction des communes et des collectivités locales.

Le bilan est évidemment contrasté : si l’accélération de l’intercommunalité pour assurer plus de compétences partagées doit permettre de rendre l’action économique plus efficace et de maintenir les services auprès des habitants et du territoire, la baisse des dotations financières de l’Etat aux collectivités locales même compensée en partie par l’augmentation de 60% de la DETR et la mise en place du Fonds d’investissement public local, a été lourde à porter pour la plupart des communes.

Aujourd’hui, des candidats nationaux et locaux préconisent la division drastique par dix des communes, une forte réduction des agents communaux ou un effort de diminution de dotation aux collectivités locales encore plus important qu’aujourd’hui.

A l’Assemblée nationale, Éric ALAUZET a toujours plaidé pour des compensations ciblées par le biais de la DETR, dont 176 communes du Doubs ont bénéficié en 2016. Il a obtenu (avec d’autres députés) la mise en place du Fonds de Soutien à l’investissement pour les projets favorisant la transition énergétique et la modernisation du bâti ou encore le soutien aux TEPOS Territoires à énergies positives.

Nous savons que quelque-soit le nouveau gouvernement, nous aurons besoin d’un parlementaire à la hauteur des enjeux financiers, environnementaux, économiques et sociaux de nos territoires. Nous souhaitons pouvoir compter sur un député qui travaille depuis de nombreuses années sur les évolutions concrètes et la transition économique. C’est une chance rare que de pouvoir compter ici sur un parlementaire reconnu nationalement et localement.

C’est pourquoi nous voulons renouveler notre confiance à Éric ALAUZET pour qu’il poursuive son engagement avec ténacité et lucidité face aux défis qui nous attendent demain.

 

Signés :

Paulette GUINCHARD

Ancienne Ministre aux Personnes âgées

Abdel GHEZALI

Adjoint au maire Besançon

Co-présidents

du Comité de soutien

 

Premiers élus signataires :

 

Véronique KELLER

Lavans-Vuillafans

Michèle BEAUVAIS

Scey-Maisières

Christine GUILLAME

Durnes

Nicole MOREL

Montgesoye

Félix CHOPARD

Chassagne-Saint-Denis

Jacques MONIOTTE

Foucherans

Jean-Michel LIEVREMONT

Lods

Pierre BRUCHON

Trépot

Frédéric BONNEFOI

Villers-sous-Montrond

Jean-Pierre PEUGEOT

Voires

Denis DONZE

Guyans-Durnes

Gérard QUETE

Vuillafans

Daniel JOURNOT (A)

L’Hôpital du Grosbois

Christophe FAIVRE-PIERRET (A)

Tarcenay

Claude DALLAVALLE

Glamondans

Conseiller dép. du Doubs

Daniel HUOT

Mamirolle

Frédéric SALVI

Nancray

Jean-Michel CAYUELA

Morre

Jean Loup EGLIN (A)

Arguel

Jean-Pierre VAGNE (A)

Fontain

Noëlle LECONTE (A)

 Champlive

Jean-Louis FAIVRE-PIERRET

Bréconchaux

Pierre MAYOUD

L’écouvotte

Alain JACQUOT

Roulans

Christophe GUGLIELMETTI

Le Puy

Dominique MESNIER

Laissey

François HERANNEY

Pouligney-Lusans

Guy HUGO

Val-de-Roulans

Pascal CHAFIOTTE

Villers-Grelot

Daniel GRUET

Blarians

Claude ROSSE

Rigney

Michel LAB

Ollans

Denis CLEMENT

Rougemontot

Frédérique D’HENRY

Corcelle-Mieslot

Yvon THOMAS

Valleroy

Alain REMY (A)

La Tour de Scay

Jean-Claude ANTOINET (A)

Rignosot

Michel JASSEY

Devecey

Jean-Claude PETITJEAN

Geneuille

Christiane ZOBENBULLER

Vieilley

Jacques GIRAUD

Cussey-S-l’Ognon

Alain BLESSEMAILLE

Braillans

Jacky KRIEGER

Roche-Lez-Beaupré

Christian MAGNIN-FEYSOT

Chalezeule

Philippe BELUCHE

Novillars

Gilbert PACAUD

Chalèze

Jean-Noël BESANCON

Vaire

Sylvaine BARASSI

Deluz

Philippe COURTOT

Champoux

Jacky LOUISON

Chaudefontaine

Thibaut HEQUETTE (A)

Thise

Jacky MORALES (A)

Marchaux

 

&

Patrick BONTEMPS

Yves-Michel DAHOUI

Danielle POISSENOT

Catherine THIEBAULT

Anne VIGNOT

Marie ZEHAF

Carine MICHEL

Adjoints Besançon

 

Pascal CURIE

Michel LOYAT

Dominique SCHAUSS

Sylvie WANLIN

Vice-Présidents CAGB

 

(A)   = Adjoint(e)

 

 

Remonter